Acquisition, bouche à oreille, rétention : 5 manières de s’inspirer du gaming mobile

Je ne sais pas vous, mais j’ai souvent entendu dire « Dans les jeux mobiles c’est facile, tu prends le concept le plus idiot possible, t’ajoutes un system de progression ou de score et une musique too much et le tour est joué, tu deviens viral ». Alors oui… mais non !
Même si de tels exemples existent bel et bien (on te regarde Flappy Bird), les jeux mobiles utilisent surtout beaucoup de techniques et d’outils super efficaces pour améliorer leur stratégie AARRR.
Et vu l’efficacité de certaines méthodes bien connues des acteurs du jeu mobile, pourquoi ne pas s’en inspirer pour améliorer les stratégies marketing autour de nos produits ?
On vous partage quelques exemples concrets qui pourraient vous inspirer.

"Tout ce qui compte c'est l'acquiz"

Vous avez sans doute déjà vu des intersticiels mobiles, des formats qui s’affichent en plein écran et nécessitent une action pour les fermer.

Malgré leur usage qui divise et leur popularité légèrement en baisse depuis quelques années, les jeux sur mobile utilisent souvent ces formats. Les versions les plus efficaces sont interractives et invitent donc l’utilisateur à utiliser le produit directement dans la pub.

Pour un jeu, ça permet de faire jouer à une version super légère de leur 1er niveau par exemple.

Mais appliquée à d’autres secteurs, ça pourrait être :

Pour une app de gestions de comptes bancaires, cela pourrait vous montrer à quel point virer de l’argent entre deux comptes avec leur app est simple.
Pour une marketplace eCommerce, montrer à quel point comparer deux produits est simple en faisant sélectionner deux produits différents.

Activer et construire du revenu

Pour activer ses utilisateurs, les jeux jouent sur de nombreuses techniques.

La frustration fait partie intégrante de la stratégie de beaucoup de jeux mobiles pour activer leurs joueurs. Candy Crush et son système de vies limitées en est sans doute le roi.

Certaines applications et sites ont d’ailleurs réussi à en tirer profit : Once, site de dating qui ne premet que de matcher une personne par jour (sauf en payant, bien entendu).
C’est également le même type de comportement qu’on retrouve parfois dans des produits freemium : laisser l’utilisateur faire une action gratuitement un nombre limité de fois, puis le faire payer pour en faire davantage.

Les partenariats sont désormais plus fréquents pour beaucoup de marques et de produits. Mais pour un produit digital, plus compliqué de dépasser le simple placement de produit par des influenceurs.

Pourtant, côté jeux mobiles, quelques initiatives ont leurs effets : Gameloft qui signe un partenariat avec Honor en proposant une voiture in-game à débloquer puis à piloter dans le jeu. Idem pour Fortnite qui change régulièrement de partenaire ! (Bon ok, ça n’est pas qu’un jeu mobile).
Cela entraine le joueur à interragir plus longtemps et plus souvent avec la marque partenaire et a tendance à augmenter les effets de la campagne en terme de notoriété de marque.

Préparer très tôt la rétention

Autre technique qui permet de mieux accompagner l’utilisateur et d’augmenter à la fois la rétention et de faciliter l’activation : dévoiler ses fonctionnalités progressivement.

La plupart des jeux proposent de débloquer progressivement des modes de jeux, du contenu ou des fonctionnalités au fur et à mesure de l’avancée du joueur.

Porté à d’autres applications, cela permettrait de dévoiler et débloquer des fonctionnalités au fur et à mesure de l’usage.

Pour un site de design d’intérieur : donner accès aux premières fonctionnalités de design de pièces et de délimitations d’espaces avant de donner accès aux meubles puis aux éléments de déco. Et une fois toutes les fonctionnalités gratuites dévoilées, la touche finale : une fonction payante pour exporter en PDF avec toutes les dimensions et les côtes visibles.

Miser sur l'organique

« L’un de vos contacts vous demande des vies pour continuer à jour, rejoingez-le ». Cette phrase a sans doute été la notification la plus courante reçue sur nos comptes Facebook il y a quelques années.

L’avantage ? Elle permet une viralité organique, le saint graal de l’acquisition. Il s’agit ici de jouer sur la notion de compétition et de communauté à rejoindre.

Dans de nombreux secteurs il est possible d’aller plus loins que le simple referral en créant un sentiment de communauté. Pourquoi ne pas utiliser une fonctionnalité qui fonctionne à plusieurs, qui permet de collaborer ? Ça sera toujours le meilleur moyen de faire partager le produit.

Développer à fond l'usage répété !

La rétention, l’un des sujets les plus importants dans l’usage du produit.
Certains jeux mobiles sont assez directs : ils proposent d’offrir un bonus de plus en plus grand à l’utilisateur qui accepte de se connecter tous les jours. Cela permet l’air de rien de créer un lien et une habitude pour l’utilisateur.

Appliquée à d’autre secteurs :

Pour un site eCommerce, proposer une petite promotion thématique chaque jour puis une livraison gratuite et enfin un code promo.

Pour une app proposant des programmes de sport, proposer un workout gratuit, puis un cours vidéo et enfin une réduction sur l’abonnement.

Pour construire du revenu, les jeux mobiles n’hésitent pas à utiliser massivement les micro transactions ou la pub. L’usage de la pub est d’ailleurs souvent très assumé chez les jeux mobiles.

Il est assez courant de proposer à l’utilisateur de regarder un pub jusqu’au bout en l’échange d’une récompense. L’innovation vient de la présentation d’un choix pour l’utilisateur : il choisit de regarder la pub pour obtenir quelque chose, il est généralement plus enclin et attentif à la pub qu’il regarde et celle-ci sera donc mieux vendue.

Ce type de modèle pourrait assez facilement être appliqué à des apps avec des micro transactions comme une app de news par exemple. Regardez la pub pour accéder à la lecture de l’article.

Il existe plein de manière dont on pourrait s’inspirer du secteur du jeu mobile, que ça soit pour du marketing, de la stratégie ou même du développement produit.

Certaines stratégies sont d’ailleurs déjà massivement utilisées en dehors du milieux : l’usage massif de bêta tests pour recueillir des retours et de la data (dans le jeu mobile, ça s’appelle du soft launch) ou inviter à noter l’application après une victoire / un acte positif.
Nul doute que de telles inspirations vont continuer à émerger dans le futur.

 

Nous vous invitons à nous partager vos trouvailles et vos tips trouvés dans des jeux mobiles.
On a hâte de voir encore plus d’inspirations entre les différents milieux produit pour établir de meilleures stratégies Marketing et AARRR.

Author avatar
Adrien Deliere

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez les cookies 🍪