Interview : Paul Rousseau – Head of Product @ Koober

Paul est le Head of Product de Koober, une start up qui développe une application de développement personnel et d’apprentissage.
Avant de rejoindre Koober, Paul n’avait jamais été Product Manager. Il nous raconte comment il est monté en compétence sur ce métier, nous explique les théories de Lean Management et Lean Engineering et comment il les a appliquées au sein de son équipe et livre ses conseils à qui veut lancer sa carrière dans le Product Management! 

 

Hello Paul, peux-tu nous parler de ton parcours?

J’ai fait une école de commerce puis j’ai suivi un Master spécialisé en Digital Business Strategy a GEM. Pendant mon Master spé j’étais en alternance chez La Fourchette en CRM, j’ai ensuite rejoint Auchan Direct pour faire du CRM puis de la performance acquisition payante.

Lorsque j’étais chez Auchan direct je travaillais main dans la main avec le PM, notamment car j’étais très intéressé par la théorie « jobs to be done ». C’est une théorie de connaissance client qui me permettait de mieux cibler mes campagnes marketing. Au début je lui proposais de se joindre à mes calls clients et petit à petit on a commencé à travailler en binôme marketing-produit. 

J’ai ensuite rejoint Qonto en tant que Revenue Manager. Concrètement mon rôle consistait à améliorer les funnels de transformation. Très rapidement je me suis rapproché de l’équipe produit notamment pour travailler sur le sujet de l’onboarding. 

Lors de mes différentes expériences j’ai toujours eu une curiosité produit. Ce qui me plaît dans le produit c’est de parler avec les gens, maîtriser l’art de l’interview pour comprendre les intentions cachées. C’est très satisfaisant de les interpréter en évolution produit.

"Ce qui me plaît dans le produit c’est de parler avec les gens, maîtriser l’art de l’interview pour comprendre les intentions cachées. C’est très satisfaisant de les interpréter en évolution produit."

Lorsque j’ai quitté Qonto 2 options s’offraient à moi: monter ma boîte ou bien faire du produit. Le hasard a fait que j’ai eu une très belle opportunité de faire du produit chez Koober. En effet c’est l’un des cofondateurs de Koober qui m’avait recruté chez Auchan Direct. Il m’a donc vu travailler pendant 2 ans, il m’a fait confiance et m’a donné cette chance !

Comment es tu monté en compétence sur ce nouveau job?

La montée en compétence s’est faite via un mix d’ « apprendre en faisant » et d’autoformation. Concrètement j’ai lu tout ce que je pouvais trouver sur internet au sujet du product management et j’ai également échangé avec un maximum de PM que je connaissais sur leur métier.

Par ailleurs, je suis monté en compétence sur une expertise spécifique: le lean management. Lorsque j’étais chez Auchan direct, je faisais déjà du Lean. Lors de mon arrivée chez Koober, j’ai eu la chance d’être coaché en lean engineering et ça m’a tout de suite donné un cadre de départ.

Aujourd’hui le lean me passionne tellement que je fais partie d’une académie sur le sujet, que je suis des formations mensuelles et que j’applique cette stratégie pour faire du produit.

Qu’est ce que le lean?

Le lean est une stratégie d’entreprise orientée sur le people first. L’objectif n’est pas de faire grandir l’entreprise mais les personnes qui la constituent en leur apprenant à être meilleurs chaque jour. On considère donc qu’ils feront naturellement grandir l’entreprise.

Le lean engineering est l’une des composantes du lean management qui répond à la question: comment concevoir des produits pour les clients? C’est un ensemble de méthodes et de tips qui permet de maximiser les chances de ne pas se tromper et qui passe par une étude approfondie des clients, de la visualisation produit et des systèmes de production qui visent à éliminer le gaspillage (via des problématiques de one piece flow par exemple).

Mon premier focus a été de mettre en place du management visuel (mur client, mur produit). Ensuite, je me suis focalisé sur le fait de bien s’interfacer avec l’équipe tech pour améliorer la vélocité, réduire le gaspillage et augmenter le niveau de confiance réciproque entre le produit et la tech.

Aujourd’hui mon rôle chez Koober a beaucoup évolué, je suis beaucoup moins dans l’opérationnel. Nous avons une équipe produit constituée d’un PM, un product designer et un CSM et je les aide à monter en compétences et s’améliorer notamment en utilisant les principes du Lean.

Qu’est ce que tu aimes le plus dans ton poste?

Ma plus grande fierté aujourd’hui est de voir évoluer positivement les gens avec lesquels je travaille et de sentir que le cadre dans lequel ils évoluent est un cadre d’épanouissement et c’est là que le lean m’aide pour mettre en place tout ce dont ils ont besoin pour réussir.

D’après toi, qu’est ce qui fait un bon Product Manager?

D’abord il y a la curiosité. Ça peut paraître bateau mais pour moi ça différencie vraiment un bon d’un excellent PM. Par exemple, si tu demandes à un PM “on a un mois pour lancer une fusée comment tu t’y prends?”, il y a 2 types de personnes. Celui qui répond « c’est impossible et j’ai peur ». Et celui qui répond « c’est génial, je n’ai aucune idée de comment faire mais je vais essayer de comprendre comment atteindre cet objectif ».
La curiosité est une qualité primordiale car le métier de PM ca n’est pas juste de la conception mais c’est savoir se poser les bonnes questions: quelles technologies utiliser? Quels process mettre en place? Est ce que je travaille sur le bon sujet?

Ensuite il y a l’empathie: savoir parler à un utilisateur est un art. Il y a un aspect technique autour de cet art de l’interview et des méthodologies théoriques comme les « jobs to be done ». Mais il faut bien évidemment avoir cette capacité à écouter pour comprendre ce que pensent et veulent vraiment tes interlocuteurs, que ce soit les clients externes ou internes (marketing, dev, sales etc…).

Beaucoup de personnes parlent de leadership et c’est très bien. Mais pour moi c’est tout aussi possible d’amener les gens vers un consensus grâce à un raisonnement clair sur ce que tu essaies de faire que par une intelligence émotionnelle très développée.

Et tout le reste, ca s’apprend..

Quel conseil donnerais-tu à une personne qui veut lancer sa carrière dans le product management?

Aujourd’hui il existe de plus en plus de formations sur le sujet et la barrière à l’entrée diminue. Par ailleurs le marché est en pénurie, il y a beaucoup moins de PM que de besoins de PM. Donc d’après moi c’est “facile” d’y arriver si tu en as vraiment envie.

Dans le cas d’un profil “atypique” – par exemple sans expérience produit – la meilleure chose à faire est que le candidat puisse prouver qu’il est capable de faire, sans l’avoir appris. Par exemple via un bon personal branding, un projet personnel pertinent ou un use case.

Je me rappelle du premier employé Growth de chez Qonto – il était arrivé en entretien avec la stratégie Growth de Qonto déjà identifiée sans qu’on ne lui ait rien demandé – ça les avait impressionné et ils l’ont recruté.

Dans les entretiens produit typiquement ce que je valorise est le fait qu’ils me parlent de produits existants et qu’ils identifient leurs principales problématiques – la je me dis qu’ils ont compris.

Quel est le meilleur conseil qu’on t’ait donné?

Quand j’étais en stage chez Belkin a Amsterdam, on m’a dit “the most important thing is to be reliable”. Être fiable. Ça marche pour tout dans la vie!

Author avatar
Manon Morgaut

Commentaires